Actualité -

15 Juillet 2020

La finance solidaire continue son ascension

Baromètre Finansol - La Croix

L’association Finansol et La Croix s’associent une nouvelle fois pour publier le 18e baromètre de la finance solidaire, dévoilant les bonnes tendances et évolutions de la finance solidaire en France.

Transition écologique et solidaire

Après un focus sur la santé l’année dernière, l’édition du baromètre se concentre cette année sur la transition écologique et solidaire (biodiversité, énergies renouvelables, soutien aux exploitants agricoles…). En effet, en 2019, ce secteur représente un quart des financements solidaires.

L’épargne salariale est le premier canal de l’épargne solidaire : elle représente 62% des montants (9,7 milliards d’euros).

En deuxième position, les banques et les mutuelles, via les livrets solidaires et les fonds solidaires de l’assurance vie, ont augmenté leur collecte de 29% par rapport à 2018 (5,1 milliards d’euros). « Cela confirme notre conviction selon laquelle les épargnants ne cherchent pas forcément la rémunération maximale chez ces supports, qui ne rapportent pas grand chose mais qui collectent beaucoup », explique Jon Sallé, responsable de l’Observatoire de la finance solidaire chez Finansol. Selon lui, cela explique le succès de produits comme le CODEVair, proposé par les Banques populaires, dont environ 20% de la collecte est affectée à des prêts personnels à finalité sociale et environnementale.

Enfin en troisième position, 812 millions d’euros d’épargne ont été directement investis dans les entreprises solidaires (161 millions d’euros de plus qu’en 2018).

Reportages et témoignages

Dans cette dernière édition, présentant l’impact de la finance solidaire en France (chiffres consolidés par l’Observatoire de la finance solidaire au 31/12/2019), on trouve plusieurs reportages centrés sur des initiatives comme celle de l’entreprise solidaire Terrafine : depuis 2017, cette coopérative de portage foncier a pour objectif de maintenir à flot des exploitants en difficulté en achetant temporairement une part de leur foncier. Des « paroles » sont également rapportées, comme celle de Marine, souscriptrice du livret Agir, un des nombreux produits de partage ou d’investissement solidaire du Crédit Coopératif : « je me suis renseignée pour trouver des placements éthiques et j’ai choisi d’épargner au Crédit Coopératif. Cela me rapporte peu mais me permet d’être solidaire en donnant ».

On peut également consulter la liste complète des 156 placements labellisés Finansol. Enfin, l’interview de Marc Dufumier, agronome, qui plaide pour une révolution agroécologique plus respectueuse des hommes et de l’environnement clôture ce baromètre.

Ces contenus illustrent cette finance solidaire, utile et citoyenne, qui ne cesse de progresser dans l’économie française.

Finansol

Créée en 1995, l’association Finansol promeut la solidarité dans l’épargne et la finance.
Son souhait, à travers ses actions et ses communications, est que chacun prenne conscience du rôle qu’il peut jouer dans l’instauration d’une finance utile, équitable et raisonnée.

Le baromètre

Infographie des chiffres-clés