Actualités

Parution de la seconde édition du Baromètre sur la Vulnérabilité Financière des Français

21. Parution de la seconde édition du Baromètre sur la Vulnérabilité Financière des Français|supprimer_numero|textebrut

L’édition 2015 du Baromètre sur la Vulnérabilité Financière des Français, une initiative de la Chaire Banques Populaires (Fédération Nationale Banque Populaire, BRED Banque Populaire, Banque Populaire Rives de Paris, Banque Populaire Atlantique) d’Audencia Nantes École de Management, est parue en avant-première le 2 juin dans le Parisien, le Monde et Ouest France. Une belle reconnaissance pour cette seconde édition !

Réalisé en mai 2015 auprès d’un échantillon de 1001 répondants représentatif de la population française de 18 ans et plus, le sondage montre que les femmes s’impliquent davantage dans la gestion financière quotidienne et s’avèrent plus prudentes

DANS LA PRESSE :

« Non, les femmes ne sont pas dépensières » (pdf)
Par Bruno Mazurier, Le Parisien, 2 juin 2015

« La mauvaise culture économique des Français participe de leur vulnérabilité financière »
Par Frédéric Cazenave, Le Monde, 3 juin 2015

« Épargne : les femmes plus prudentes que les hommes ? »
Par Olivier Decarre, Boursier.com, 4 juin 2015

de 18 ans et plus, le sondage montre que les femmes s’impliquent davantage dans la gestion financière quotidienne et s’avèrent plus prudentes avec leur argent. Quant aux hommes, qui ont de meilleurs résultats aux questions portant sur leurs connaissances en matière de finance, ils sont prêts à prendre plus de risques avec leur argent que les femmes.

Le baromètre révèle également que les Français apprécient l’aide qu’un banquier peut apporter à leur gestion financière. 76% des sondés déclarent ne pas hésiter à demander conseil à leur banquier pour prendre des décisions financières importantes et 74% jugent qu’il est le bon interlocuteur pour parler des problèmes financiers.

Enfin, l’argent et la maîtrise de son budget reste un facteur d’inquiétude pour les français et principalement pour les femmes et le jeunes. Ce sentiment d’inquiétude s’inscrit dans un contexte de vulnérabilité financière puisque plus d’un tiers (39%) des sondés déclarent ne pouvoir continuer à couvrir leurs dépenses au-delà de 3 mois en cas de perte de leur source principale de revenus.

VOIR AUSSI :

 
 

Le réseau des Banques Populaires

18
Banques Populaires

9,1 millions
clients

4 millions
sociétaires

31 331
collaborateurs

3 338
agences en France

+ 16 agences
e-BanquePopulaire

255
administrateurs