Nos événements

BUREAU 470, chronique d’une révolution ratée de l’efficacité

Un opéra du compositeur Tomas Bordalejo

Une œuvre qui dure une heure, « comme cela, chacun peut aller dîner après ! », glisse Tomas Bordalejo, jeune trentenaire à l’œil pétillant, professeur de guitare au Conservatoire et compositeur de « Bureau 470, chronique d’une révolution ratée de l’efficacité ».

Derrière ce titre, se cache une drôle d’histoire, celle de Ramirez, employé de bureau séculaire, qui va connaître un sévère burn-out. Ce parangon d’efficacité qui, en 20 ans de présence, n’a jamais vu son chef, voit son système vaciller le jour où, par mégarde, il laisse l’affect pénétrer son monde.

Sans dévoiler l’intrigue, disons que des tensions s’ensuivent, des disputes avec un « subordonné » éclatent, et le pauvre Ramirez de partir en vrille !

« Cette histoire était dans ma tête depuis un an et demi, dit Tomas. Sa vie, c’est son bureau, à ce pauvre Ramirez ! Le livret a été écrit par un ami argentin, Facundo Di Stefano. Ce qui me plaît, c’est de mettre en musique un vécu. Mêler musique et théâtre m’a toujours attiré, comme de montrer les rapports entre les personnages, leur mutation. C’est une comédie avec de l’action ! »

Le compositeur a réuni quatre chanteurs, quatre musiciens et un chef. Effectif efficace.

Par Martine Hupier

EXTRAIT VIDÉO

Une première représentation a eu lieu le samedi 13 février 2016 à l’Auditorium du Conservatoire Edgar-Varèse de Gennevilliers.

Avec le soutien de la Fondation d’entreprise de la Banque Populaire et de la Ville de Gennevilliers.

+ Extrait de Bureau 470 (YouTube)

TOMAS BORDALEJO

D’origine argentine, Tomas Bordalejo est guitariste, compositeur et arrangeur de musique classique et contemporaine. Tomas est un passionné de tous les rythmes, styles et genres musicaux de son pays natal.

Après avoir appris la guitare en autodidacte puis étudié le jazz à l’Institut Technologique de Musiques Contemporaines de Buenos Aires, à 22 ans, il gagne l’Europe pour suivre des études musicales plus approfondies.

Sa rencontre avec le compositeur Bernard Cavanna fut déterminante par les encouragements qu’il lui prodigue.

Tomas Bordalejo est titulaire d’un DNSPM et d’une Licence en Musicologie. Actuellement en résidence artistique à l’IRCAM, il travaille sur une pièce pour la « Smart Guitare » que le chercheur Adrien Mamou-Mani a développé.

Depuis 2013, Tomas est Lauréat de la Fondation d’Entreprise de la Banque Populaire et il enseigne la guitare au Conservatoire de Gennevilliers.

+ Lire un interview de Tomas Bordalejo sur Classicagenda, publié le 1er février 2016 par Christophe Dilys.

ÉQUIPE ARTISTIQUE

Musique Tomás Bordalejo
Livret Facundo Di Stefano
Direction musicale Alphonse Cemin
Mise en Scène Violeta Zamudio
Ramirez Vincent Vantyghem
Claudia Angèle Chemin
Sujet O Élise Dabrowski
Cortina Manuel Nuñez Camelino
Violon Noëmi Schindler
Accordéon Vincent Lhermet
Violon Noëmi Schindler
Percussions Claire Talibart
Contrebasse Laurène Durantel
Décors et Costumes Belen Roncoroni
Création Lumières Bruno Brinas
Designer Marcos Piaggio Stella
Traduction Marion Bosviel

 
 

Le réseau des Banques Populaires

15
Banques Populaires

9,1 millions
clients

4 millions
sociétaires

31 331
collaborateurs

3 338
agences en France

+ 16 agences
e-BanquePopulaire

255
administrateurs